Pour être un bon parent, faut-il avoir une maison bien rangée?

Vous êtes-vous déjà dit, en regardant les jouets qui trainent un peu partout sur le plancher, sur les tapis, sous la table : « Ma maison est sans-dessus-dessous ». Devant cet état de fait, on vous a peut-être suggéré de faire ranger vos enfants. A moins que vous ne vous soyez déjà fait la remarque qu’ils pourraient aussi participer à l’ordre de la maison. Pire, vous avez peut-être déjà entendu : « Elle doit être débordée, il y en a partout! » Comme si avoir une maison mal rangée était synonyme d’impuissance, de manque d’organisation ou de manque de gestion du quotidien.

On cherche tous à être de bons parents. Mais est-ce qu’avoir une maison bien rangée fait partie des critères pour définir les compétences parentales? Est-ce que plus la maison est en ordre, plus notre degré d’excellence en parentalité est élevé? Je ne pense pas. On est tous plus ou moins organisé, mais le désordre laissé par nos enfants ne vient en aucun cas refléter nos capacités à être de bons parents.

Et si cela mettait un peu de vie…

Ma maison est mal rangée très souvent. Les jouets des enfants trainent parfois un peu partout : salon, cuisine, salle de bain. Parfois, cela se concentre dans la zone étendue de leur coin jeu. Est-ce que je m’en fais avec ça? Plus maintenant! J’ai choisi de ne plus en faire une priorité pour mieux apprécier le temps que je passe avec eux.

Je conçois que quand on reçoit, cela fait plus sérieux d’avoir une maison dans laquelle chaque chose est à sa place. Je trouve ça aussi plus facile de travailler dans un environnement dédié à ça. Mais dans le fond, cela ne me dérange pas tant que ça. J’aime avoir un peu de désordre et quelques jouets qui trainent ici et là. Cela donne de la vie dans ma maison. Comme une présence jamais partie. Autant de petits tas de poussières d’anges qui me rappellent que je suis mère.

Ce que peuvent faire les enfants

Cela me ramène aussi à la petite moi qui avait besoin de tout organiser, de tout ranger jusque dans les tiroirs! Aujourd’hui, j’ai moins besoin d’ordre et plus besoin d’être avec mes enfants. Mes priorités ont changé et c’est plus facile de lâcher-prise sur quelques jouets qui trainent. Je préfère prendre soin de moi, en allant lire ou dormir plutôt que de passer trente minutes à ranger. Ma santé et celle de mes enfants est plus importante qu’une maison impeccable.

Est-ce que cela veut dire que mes enfants ne font rien? Est-ce que cela signifie que je fais tout, même si c’est le minimum pour garder le chaos dans un espace retreint? Non! Je leur explique qu’on habite tous ensemble, qu’ils sont responsables du désordre qu’ils créaient. Lorsqu’ils vident une boîte de crayons ou un de pièces de puzzle dans le but de faire un feu d’artifice, ils savent qu’ils vont devoir ramasser après. Parfois c’est juste 2 morceaux, mais c’est un début. Je garde espoir et je lâche prise.

Alors la prochaine fois que vous verrez une maison un peu, beaucoup en désordre. Ne jugez pas. Offrez de l’amour et de la bienveillance à cette personne. Elle fait de son mieux, tout comme vous. Si vous pensez que cet article peut aider quelqu’un que vous connaissez, partager.

Avec Amour.

Inscrivez votre prénom et votre courriel pour obtenir gratuitement le magazine mensuel sur le témoignage de parents
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.