Les quatre accords Toltèques de Don Miguel Ruiz

Voici ce que je retiens de la lecture de ce livre incontournable quand on parle de développement personnel. Pour le côté pratique, ce livre est facile à lire. Les 4 accords proposés font réfléchir et sont évidemment interconnectés, ce qui leur donne leur puissance.

Si vous voulez écouter le résumé, cliquer ici pour accéder à la vidéo.

Pour commencer, Don Miguel Ruiz présente les Toltèques comme étant des hommes et des femmes (scientifiques, artistes, etc.) formant une société visant à perpétuer et améliorer les pratiques et connaissance spirituelles de leur communauté. Le but de cette philosophie est de faciliter l’accès au bonheur et par le fait même à l’amour que cela engendre.

Le processus de domestication et le rêve de la planète

Avant de décrire les quatre accords, l’auteur commence par dresser un portrait de la situation qui peut parfois être dur à entendre. Tout d’abord voici deux définitions importantes pour comprendre la suite :

« Attention : Capacité à être sélectif et de se concentrer exclusivement sur ce qu’on veut percevoir.

Avoir la foi : croire sans conditions. »

Quand on est petit, on a tendance à croire sans conditions tout ce qui est amené par les adultes. Il se forge ainsi tout un système de croyances qui conditionnent nos réactions et notre façon de voir le monde. L’auteur parle du « processus de domestication des enfants », c’est-à-dire qu’on a tendance à les élever comme des animaux avec des punitions et des récompenses. Le problème de ce système, c’est qu’on n’apprend pas qui on est et on devient nos propres tortionnaires pour continuer dans la lignée de la punition et de la récompense.

« Il faut beaucoup de courage pour remettre en question ses propres croyances »

L’auteur termine sur une note positive en mentionnant que « tout est déjà en nous ». « Où que nous nous regardions, tout ce que nous voyons est la vérité, mais les accords que nous avons conclus et les croyances que nous entretenons nous privent d’yeux pour le voir ».

Les 4 accrods Toltèques vont nous aider à ouvrir les yeux, à remettre en question notre système de croyances et à retrouver qui on est.

Premier accord : Que votre parole soit impeccable

Cet accord est, selon l’auteur, le plus important et le plus difficile. En effet, la parole représente notre pouvoir de création. Comme une médaille a deux côtés, la parole peut engendrer la venue des plus belles choses dans nos vies, comme elle peut anéantir tout ce qui se trouve autour de nous.

Ce que je retiens de cet accord est que tout ce qu’on dit nous revient, comme un boomerang. Donc si on critique quelqu’un, ces paroles négatives vont revenir à nous à un moment donné. De la même façon, si on parle en bien de quelqu’un, les belles paroles viendront à nous également. Bien parlé revient à se donner de l’amour. C’est pourquoi, il faut faire attention à ce qu’on dit à nos enfants.

Deuxième accord : Quoi qu’il arrive, n’en faîtes pas une affaire personnelle

Je diviserai cet accord en deux points : 1. On n’est responsable uniquement de ce qu’on dit et fait; 2. La réaction face à une situation donnée nous appartient et est liée à notre système de croyances.

Pour le premier point, d’un point de vue parental, cela revient à lâcher prise sur le comportement des enfants. Nous ne sommes pas responsables de ce que dit notre enfant, ce qu’il fait. Par exemple, si votre enfant tape ou mord, ce n’est pas notre faute. Cela ne veut pas dire que son comportement est excusable ou que nous ne pouvons pas l’aider. Cela veut juste dire d’arrêter de culpabiliser et de croire qu’on est des mauvais parents. L’enfant exprime un mal-être, un besoin non satisfait. A nous de l’écouter si tel est notre souhait.

Deuxième point, on ne réagit aux propos des autres que lorsque notre souffrance intérieure y fait écho. Cette souffrance est liée à notre système de croyances. Si on dresse simplement sans jugement la liste de ce qui nous fait souffrir, on pourra accéder à nos croyances et ainsi les changer en conséquence.

« La guérison est en chemin et ce n’est qu’une affaire de temps avant que votre situation ne s’améliore »

Pour revenir à l’enfant difficile, on peut le soutenir et lui donner des pistes de réflexions, mais on ne peut rien faire pour lui si lui ne l’a pas décidé pour lui-même.

Troisième accord : ne faites pas de suppositions

« Nous avons tendance à faire des suppositions à propos de tout. Le problème c’est que nous croyons ensuite qu’elles sont la vérité »

Nous sommes toujours dans nos pensées, nos scénarios, sans jamais regarder la réalité telle qu’elle est. On a toujours tendance à interpréter tout ce qui nous arrive et évidemment cette interprétation se fait par l’intermédiaire du filtre de nos croyances. Or selon Don Miguel Ruiz, faire des suppositions revient à se rejeter soi-même. On aimerait que les autres changent pour mieux s’adapter à nous. Or seul l’autre à la pouvoir de décider de changer ou pas.

Ne pas faire de suppositions, revient à être vrai et à regarder uniquement les faits et comment cela nous fait réagir dans le cœur et non dans la tête.

« L’amour véritable consiste à accepter les autres tels qu’ils sont sans essayer de les changer »

Une bonne façon de ne pas faire de supposition, demandez !! Plutôt que de vous faire des scénarios pas possibles, osez demander une réponse. La personne en face de vous a le droit de répondre oui ou non, comme vous avez le droit de répondre oui ou non. Mais dans tous les cas, quelques soient la réponse, souvenez-vous du deuxième accord : n’en faîtes pas une affaire personnelle!

Quatrième accord : Faîtes de votre mieux

Cet accord permet de lier les trois premiers et de les mettre en application.

« Rappelez-vous que votre mieux ne sera jamais le même d’une fois à l’autre. Tout est vivant, tout change constamment, par conséquent votre mieux sera parfois à un haut niveau, et d’autres fois à un moins bon niveau »

Faire de son mieux revient à trouver le mince équilibre entre trop en faire et en faire pas assez. L’autre mentionne que quand on en fait trop, on s’épuise. A l’inverse quand on n’est fait pas assez, on se culpabilise.

« Si vous faites toujours de votre mieux, il vous est impossible de vous juger »

Faire de son mieux, c’est également agir parce qu’on en a envie et non parce qu’une épée de Damoclès se trouve au-dessus de notre tête ou au contraire parce qu’on a quelque chose à gagner. Cela permet d’apprendre qui on est, de s’accepter comme tel. Cela nous donne aussi l’occasion de changer ce qui ne nous plait plus.

Pratiquez les quatre accords tous les jours, toujours en faisant de votre mieux et sans jugement et votre vie ira de mieux en mieux.

Briser les vieux accords

L’auteur termine en donnant quelques pistes pour remettre en question notre système de croyances actuelles et ainsi retrouver qui on est.

La clé est la maîtrise de l’attention, ce qui revient à maîtriser l’Amour pour soi en premier, pour les autres aussi. Voici les 4 points que Don Miguel Ruiz recommande pour maîtriser l’attention :

  1. Prendre conscience de ce en quoi on croit et que ce n’est pas nécessairement vrai
  2. Concentrer son attention sur ce qu’on veut précisément changer
  3. Aller pas à pas et faire preuve de patience envers nous-même
  4. Utiliser la répétition pour changer nos accords. La répétition fait le maître.

La clé est le pardon à soi-même.

« La véritable liberté est de pouvoir être libre d’être qui nous sommes vraiment »

 

Ce que j’en retiens

  • Faire attention à ce que l’on dit. Si on veut du bon dans notre vie, prononcez des paroles sans jugement
  • Comprendre qu’on est uniquement responsable de ce qu’on dit et fait. On ne peut pas changer l’autre, cela lui appartient
  • Arrêter d’interprétez ce qui se passe
  • Oser demander
  • Faire de son mieux pour s’accepter et s’améliorer

 

Si ce livre vous intéresse, vous pouvez l’acheter en cliquant sur le lien ci-dessous.

Inscrivez votre prénom et votre courriel pour obtenir gratuitement le magazine mensuel sur le témoignage de parents
Join over 3.000 visitors who are receiving our newsletter and learn how to optimize your blog for search engines, find free traffic, and monetize your website.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.